Le Message des Dauphins

 

 

*****

 

 

Les Enfants de l'Univers

Association Mondiale

visant au Bien-Être complet de la Personne,

de la Planète et de tout ce qui l'habite.

 

Foyer Culturel de Rencontre, Découverte & Respect de la Nature, de l'Être et du Bien-Être : Nature & Life

Nous sommes bien plus que ce que nous pensons... Nous sommes Enfants de l'Univers !

De tout temps, les dauphins ont fasciné l’homme peut-être parce qu’ils sont à la Mer ce que les hommes sont à la Terre. Comme l’homme peuple toutes les terres de ses différentes races, les quelques 70 espèces des dauphins sont présents dans toutes les mers et océans du monde.

Plus proche de l’homme que des animaux voire des poissons, c’est un mammifère qui vit en « famille » lui aussi. Certes, une famille plus élargie que celle de l’homme puisqu’elle peut se composer d’environ 300 individus !

Quand une « maman » donne naissance à un petit, elle est aidée par d’autres femelles qui jouent le rôle de « sage-femme », en tirant le petit par la queue et le protégeant pour éviter qu’il se fasse mal. On ne connaît pas d’animal qui agisse de cette manière et c’est la raison pour laquelle le dauphin n’est pas un animal. De plus, les dauphins communiquent entre eux : ils utilisent des sifflements, des grognements et aussi des postures du corps. Chaque dauphin possède son propre sifflement distinctif. Le jeune dauphin va créer son propre sifflement en utilisant les éléments du sifflement de sa mère, ce qui permet de dire qu’ils ont donc des noms et des noms de famille !… comme l’homme.

Les dauphins s’entraident les uns les autres, ne se font pas la guerre et sont assez intelligents pour ne pas polluer leur environnement. Quelle belle leçon pour les hommes !!

Ils possèdent – avec les baleines – le cerveau le plus évolué de tous les êtres peuplant les océans. Il faut signaler que leur cerveau et leur organisation de vie sociale ont des dizaines de millions d’années d’avance sur ceux de l’humain grâce à leurs dizaines (voire selon des scientifiques des centaines) de millions d’années d’expérience sur notre planète, tandis que nous l’occupons depuis 2 ou 3 millions d’années.

Il serait donc normal que nous prenions exemple sur les dauphins et écoutions leur message !

 

En effet, il y a eu des créations végétales, animales qui ont été mises en place sur la Terre par des Êtres venus d’autres planètes. Des peuples d’animaux et d’Êtres, issus des Etoiles, sont venus vivre des incarnations sur Terre. Avec le temps, ces Êtres ont établi une relation si intense avec les êtres de la Terre qu’ils ont eu envie de les aider dans leur évolution et ont accepter pour cela de s’incarner dans des créatures qui faisaient partie de leur planète d’origine et qui sont les Dauphins.

Ils ont quitté leur planète, leurs semblables pour venir aider des êtres à comprendre que leur incarnation sur Terre a un sens, un but d’évolution et leur en montrer le chemin, tout cela gracieusement. Ils sont pour nous un exemple et des Maîtres d’amour inconditionnel nous préparant à la paix de l’Au-delà !

 

Les dauphins, par leur formidable énergie de joie – le dauphin a toujours le sourire – et leur remarquable intelligence, ont de nombreuses qualités à transmettre aux hommes.

 

Ils sont venus sur la Terre pour lancer des appels à

l’Eveil et à l’Evolution Spirituelle à l’Humanité.

 

Les dauphins sont des êtres charismatiques d’un haut développement spirituel, liés d’amitié avec les hommes depuis la nuit des temps. Et, si de tout temps, ils leur ont montré la voie et aidé à la suivre, ils représentent pour beaucoup en ce début de millénaire le symbole du commencement de l’ère du Verseau : l’âge d’une nouvelle conscience. Pour rendre cette transformation possible, il est important de lâcher les anciennes habitudes et les blocages, ce que nous pouvons apprendre dans la relation avec les dauphins qui ont déjà dépassé depuis très longtemps ces entraves à leur évolution spirituelle bien plus avancée que la nôtre.

Grâce à des études de l’évolution – notamment par l’embryologie – des chercheurs ont conclu que « les dauphins furent des animaux terrestres qui ont continué leur évolution en retournant dans l’eau ».

 

Suite aux nombreuses rencontres entre les hommes et les dauphins dans la mythologie où les dauphins aidaient les pêcheurs dans leur travail et sauvaient de nombreux marins de la noyade, ils établirent des relations très amicales. En Grèce, il n’y avait pas d’animal plus divinisé que le dauphin au point que ses assassins étaient punis à mort. Les dauphins étaient considérés avec respect et vénération comme des symboles divins de la force vitale de la mer. Le mot dauphin est étroitement apparenté au mot grec delphis, qui signifie le giron, la matrice ou le corps maternel. Dans le culte de la Grèce antique, les dauphins jouaient un rôle important : leur tâche était de conduire les âmes des défunts sur l’île des Bienheureux, le pays des morts.

 

L’amour que le dauphin voue à l’enfant est légendaire. Déjà en 79 avant Jésus-Christ, Pline le Jeune aimait à conter ce lien mystérieux aujourd’hui reconnu de tous. Il relatait l’histoire du fils d’un pauvre pêcheur de Pozzuoli, un petit village situé sur la baie de Naples, qui, chaque jour, pour se rendre à l’école, traversait une crique sur le dos d’un dauphin sauvage. Ce petit manège dura plusieurs années. A la mort brutale du petit garçon, le dauphin continua de venir chaque jour l’attendre le long de la plage. Puis il comprit que jamais plus son compagnon de jeu ne reviendrait. Alors, fou de tristesse, le mammifère se laissa mourir. Cette image resta gravée dans les mémoires.

 

Tous les peuples anciens et leurs descendances actuelles vivant toujours selon les connaissances et traditions des Anciens tels les chamans polynésiens, les pêcheurs indiens de l’Amazonie ou du Brésil, les aborigènes d’Australie, et bien d’autres… même les Dogons d’Afrique qui, habitant le désert, ne les connaissent pas ont un lien profond et particulier avec le dauphin : "un être mi-poisson, mi-homme, venu de la lointaine étoile Sirius et qui créa l’humanité".

 

Leur comportement joueur et leur rayonnement nous rappellent les moments insouciants de l’enfance et nous reconnectent à l’aspect joueur en nous : notre enfant intérieur. Ce comportement du dauphin peut signifier que nous avons, face à nos responsabilités envers l’environnement ou toute situation de notre vie, toujours la possibilité de réagir avec humour et légèreté au lieu de le faire avec sévérité, acharnement, souffrance.

 

Comme nous le savons, ils émettent autour d’eux par la haute fréquence de leur langage, leur système de sonar, un champ vibratoire d’une énergie très élevée. L’eau, qui est un bon conducteur, conduit cette vibration et ainsi leur énergie agit également sur leur environnement. Quant à nous, la communication avec eux fonctionne par des canaux non-verbaux, une partie de notre perception intérieure par laquelle nous sommes reliés au Tout comprend leur langage. Aussi, notre rencontre avec eux qu’elle soit physique ou à travers la méditation… est capable d’élever notre taux vibratoire.

C’est l’occasion de préciser que si nombreux sont ceux qui veulent aller à la rencontre des dauphins, c’est toujours le dauphin qui vient à nous et non l’inverse.

Voici une démarche de l’Inde à mettre à l’honneur et qui devrait être suivie par tous les pays : L’Inde déclare que les dauphins sont des personnes «non-humaines », et interdit formellement de faire des spectacles de dauphins. Le ministère de l’Environnement et des Forêts en Inde a décidé d’interdire la captivité des dauphins pour le divertissement du public dans tout le pays.

« Les cétacés sont très intelligents et sensibles en général. Plusieurs scientifiques ont étudié le comportement des dauphins et ont suggéré qu’ils avaient une intelligence anormalement élevée par rapport aux autres animaux, ce qui signifie que les dauphins devraient être considérés comme des «personnes non-humaines» et donc ils devraient avoir leurs propres droits spécifiques. Il est moralement inacceptable de les garder en captivité à des fins de divertissement », a indiqué le ministère.

Proposition de Déclaration des droits pour les cétacés (dauphins et baleines) de la communauté scientifique :

 

1.. Tous les cétacés ont droit à la vie.

2. Aucun cétacé ne doit être tenu en captivité ou asservi, être soumis à un traitement cruel ou être retiré de son environnement naturel.

3. Tous les cétacés ont le droit à la liberté, de circuler et de résider dans leur environnement naturel.

4. Aucun cétacé n’est la propriété d’un État, d’une société, d’un groupe humain ou d’un individu.

5. Les cétacés ont le droit à la protection de leur environnement naturel.

6. Les cétacés ont le droit de ne pas être soumis à la perturbation de leurs cultures.

7. Les droits, les libertés et les normes énoncés dans la présente Déclaration doivent être protégés en vertu du droit international et national.

 

Si la mer lui offre un garde-manger richement pourvu, le dauphin au contraire de l’homme ne prend que ce dont il a besoin, il ne détruit ni ne tue inutilement.

 

Les dauphins sont reconnus comme tout le monde le sait comme de grands guérisseurs et thérapeutes notamment dans le cas des autistes. Le fait qu’ils ont eux-mêmes une grande confiance en la vie, ne se laisse pas envahir par la peur et leur amour inconditionnel est probablement une des raisons des « guérisons » qu’ils peuvent apporter aux hommes. En effet, à leur contact, les humains se transforment et adoptent leur comportement et façon d’appréhender la vie et ses expériences, ce qui les rend plus responsables et les remet en contact avec leur médecin intérieur.

 

Selon deux chercheurs, Igor Tjarkovsky et Estelle Myers qui a fait naître des enfants en présence de dauphins, on dit que : “ Fort, rempli d’amour et de santé, l’enfant né en mer, entouré de dauphins, grandira sans développer ni l’agressivité, ni la cupidité qui ont causé tant de peines et de souffrances à l’Homo Sapiens ”.

 

Le dauphin est venu nous enseigner de :

-Vivre le moment présent comme il se présente

-Vivre ensemble et dans l’amour inconditionnel

-Jouer avec la vie et s’en amuser car la vie est un jeu

-Être heureux et libre, aimer sans s’attacher et savoir laisser l’autre partir

-Respecter et protéger l’environnement et l’espace vital de chacun

 

 

 

Le Dauphin a une influence très forte sur le chakra du cœur de l'être humain qui peut établir une intense, intérieure et extérieure collaboration avec lui, avec des conséquences salutaires et bénéfiques de grande envergure :

 

Il est possible de réaliser une relation télépathique avec un ou plusieurs dauphins :

-Regardez intensivement l’image d’un dauphin

-Essayez d’entrer à l’intérieur de son enveloppe physique

-Ressentez ce que le dauphin veut exactement vous indiquer

-Ensuite vous pouvez visualiser cette image quand vous méditez ou quand vous allez dormir et ainsi le dauphin peut vous donner la connaissance ou la guérison pendant votre sommeil.

 

Pensons à remercier les Dauphins, courageux Ambassadeurs venus avec Amour s’incarner dans les eaux Terrestres pour éclairer et aider les humains !

 

Exemples d’interventions pour l’environnement et la sauvegarde de l’humanité en collaboration avec les hommes :

 

Des boules d’Orgonite ont été placées sur l’eau et des dauphins sont venus les chercher pour les déposer où elles seraient le plus utile. « L’orgone » a été inventé pour désigner l’énergie vitale primordiale et cosmique. C’est l’énergie de Vie qui crée et anime inlassablement la Création :

 

Découvrez notre projet mondial

World of Hope

(anciennement "Les Enfants de la Terre")

HUMANIWORLD

Découvrez le magazine des Enfants de l'Univers en cliquant sur l'image.

Merci de partager notre site

sur vos réseaux sociaux

Téléchargez le PDF

"Messages provenant des baleines"

 

Vous trouverez dans ce livre des messages provenant des baleines.

Ces messages ont tous été canalisés en 2014, par Jésabelle.

Ils portent une haute fréquence rayonnante qui vous pénètre.

Les messages sont livrés, volontairement, sans titres, pour que vous

vous laissiez imprégner et bercer par les mots, en toute simplicité

et sans attente.

Si vous tenez ce recueil entre vos mains, c’est qu’il est arrivé

jusqu’à vous par résonance.

Il se savoure doucement comme un livre de chevet.

Il vous ouvre à une nouvelle compréhension, vous éveille.

Vous ressentirez un changement profond en vous.

C’est ce qu’on appelle l’effet baleine!

Et enfin, la prière du dauphin :

Philippe Weber transmet un récit en preuve de la télépathie des dauphins :

« Une nuit dans les année 1994, Andréa Korte (connu pour ses élixirs et en particulier les orchidées d’Amazonie) était au bord du fleuve Amazone. Un groupe de dauphins formant un « V » s’approcha. Ils lui dirent : « Nous allons devoir quitter la Terre prochainement. C’est le moment de réaliser un élixir avec notre énergie. Ensuite tu t’en serviras pour réénergétiser les cours d’eau de la planète ». Il sortit son cristal « éveillé », mit de l’eau dedans et le posa devant les dauphins. Il prit le temps nécessaire pour faire l’élixir – qui s’appelle aujourd’hui « Delph ». L’œuvre consistait à déposer un flacon attaché à une pierre au fond des cours d’eau pour redynamiser l’eau avec l’énergie des dauphins. Les flacons ont été placés tous les 100 km sur les principaux fleuves. Habitant la région parisienne à l’époque, je pris l’initiative de déposer un flacon à la source de la Seine. Un an après, je rencontre la personne qui a fait le dépôt de l’estuaire de la Seine au Havre. Cette personne me dit que le lendemain du dépôt du flacon, elle ouvrit la radio et le journaliste disait : « Un évènement surprenant a eu lieu dans la région, les dauphins remontent la Seine pour la première fois ». Nous avons ici la preuve de la grande capacité de perception des dauphins sur des plans subtils. Ils nous saluent simplement en nous disant : « Merci pour ce que vous avez fait pour la Seine. Le travail a été réalisé de bout en bout depuis la source jusqu’au Havre ». »

 

À noter cependant qu’au vu de tout ce qui précède, il est regrettable de constater qu’aujourd’hui, l’homme est le troisième ennemi du dauphin – du fait de la pollution qu’il engendre et des filets qu’il utilise pour pêcher dans lesquels les dauphins se retrouvent souvent prisonniers – juste après l’orque (lui-même une sorte de dauphin mais féroce prédateur) et le requin (friand de dauphins).

 

« La légèreté joueuse des dauphins peut être une invitation au lâcher prise, à couler dans le courant de la transformation.

Nous pouvons nous laisser porter par les vagues, au lieu de nous raidir et de lutter.

Celui qui a gagné la confiance que tout suit un plan divin a traversé ses peurs.

Nous pouvons tout simplement développer la joie, cette joie que les dauphins rayonnent dans leur légèreté.

 

Cependant, il ne s’agit pas seulement de passer avec ces êtres de merveilleux moments dans l’eau, mais bien de développer nous-mêmes une « conscience-dauphin » : accueillir chaque jour comme un cadeau dans la joie, vivre dans la conscience de l’unité avec la création, créer chaque geste et chaque pensée à partir de ce sentiment d’unité, prendre la vie quotidienne avec humour, créativité, sagesse et joie dans une existence qui a du sens.

De cette façon, la vie, que ce soit dans la rencontre avec les autres ou la nouveauté s’oriente vers une conscience plus élevée. »

 

Ce dossier serait probablement incomplet si l’on ne signalait le magnifique travail de Lise Thouin avec son livre-CD « Boule de Rêve »

 

Pour plus d’info : se reporter sur la page des Outils à la disposition des Ecoles.

 

Nous rappelons également que, plusieurs fois par an, nous organisons une

Méditation Planétaire pour les Océans et le Monde Marin

à laquelle chacun peut participer de chez lui.